Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Recherche Historique en Velin

webLetter n°18

 

Avec cet article n° 18, nous arrivons presque à la fin des corrections de la toponymie de la plaine du Velin. Cela concerne les dix communes cadastrées en 1830 et  84 cartes ont été rajoutées à ce blog.

Sur cette nouvelle période de cadastration, les sections de découpage de ces neuf communes sont moins nombreuses. Par exemple, la commune de Saint-Priest, qui offre la plus grande surface par rapport à toutes les autres, n’est divisée qu’en six sections. Pour cette raison, la représentation cartographique est réalisée à de plus petites échelles comprises entre un maximum de 1/9000ème  et un minimum de 1/17000ème[1].

 

[1] En cartographie une petite échelle est représentée par un grand chiffre, et inversement, une grande échelle est représentée par un petit chiffre

  Nbre Sections Nbre Cartes
Vénissieux 4 8
Feyzin 4 8
Solaize 4 8
Sérézin du Rhône 2 4
Marennes 6 12
Simandres 4 8
Saint-Symphorien-d'Ozon 3 6
Chaponnay 6 12
Mions  3 6
Saint-Priest 6 12

 La cartographie de La Guillotière est déjà présentée sur ce site depuis plusieurs mois. 

Seule reste maintenant, la commune de Colombier-Saugneu. Cette commune cadastrée en 1802  selon la procédure dite «  par masses de cultures »[1]  l’a été une seconde fois en 1839, presque dix ans plus tard par rapport aux autres communes du Velin suivant la procédure dite « du cadastre parcellaire ». Les registres par masses de cultures n’ont pas encore été retrouvés et la cadastration parcellaire donne lieu à une toponymie particulière  qui sera développée sur le prochain article.

 

[1] Pierre CHICO-SARRO, Saint-Priest vu à travers le cadastre napoléonien -1, dans la Revue d’histoire de Saint-Priest n° 5, p 15, Cercle Iulius Victor, 2015

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post